mercredi 1 juin 2016

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit - Céleste Ng
Sonatine 
 
 
                                                        

Quatrième de couverture :
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore… Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus. Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac. Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés.
Des secrets si longtemps enfouis qu'au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées. Bien sûr, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit distille un suspense d'une rare efficacité. Mais ce livre qu'on garde en soi très longtemps est bien plus que cela. Celeste Ng aborde la violence de la dynamique familiale, les difficultés de communication, le malaise adolescent, avec une intensité exceptionnelle qui évoque l'univers de Laura Kasischke.


 

                                                         
 
 
Ce billet n'est pas vraiment une chronique, il y en a assez qui circulent sur la blogosphère et ailleurs. C'est plutôt un ressenti ...

Tant de choses positives ont été dites sur ce livre ... Alors que dire de plus ?

Juste que l'on ne dit pas assez aux gens que l'on aime qu'on les aime, pour reprendre une phase type.

Je vais juste y ajouter une "anecdote" personnelle" à laquelle j'ai repensée en lisant ce livre. On pourrait croire qu'elle n'a rien à voir avec cette histoire, et pourtant ...
Lors de circonstances trop longues à expliquées ici, après avoir entendu divers voeux exprimés sur la vie future de mes enfants, à mon tour je devais leur exprimer tous mes souhaits de bonheurs à venir. Alors évidemment, on pense santé, amour, travail ... le B-A ba de la bonne fée.
Moi, je leur ai souhaité tout cela bien évidemment, mais je leur ai surtout souhaité d'avoir des rêves à n'en plus finir, de tout faire pour les réaliser et d'avoir la chance d'en réaliser au moins quelques uns ...

Lisez ce livre si vous aimez vos enfants ... et pour bien d'autres raisons encore.

Ma note : 4/5

4 commentaires:

  1. Décidément, ce titre fait l'unanimité. Je l'ai noté il y a quelque temps, je vais finir par craquer avant sa sortie en poche !!

    RépondreSupprimer
  2. Exact, je viens de le trouver à la bouquinerie du coin, quelle belle journée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça, c'est ce qui s'appelle de la chance 👍!!

      Supprimer