lundi 25 avril 2016

 
Sans Appel - Babeth Rollin

Les Editions du net


                       

Quatrième de couverture :
Ce même soir, je reçus un SMS. Quelqu’un savait ! J’avais effacé ce message qui m’avait rattrapée dans mon intimité, écrasant le baiser léger et enivrant que Gilles avait posé sur mes lèvres, tôt dans la matinée. Il m’emplissait encore quand j’avais consulté la messagerie. J’avais eu peur. Un mot, un seul, « salope », il donnait un relief abrupt et infranchissable à la vie que je menais, depuis plusieurs mois. Pierre savait. Bien sûr qu’il savait !
 
 
 
 
Chère Lili, quand j'ai commencé à lire ton histoire, je ne sais pas pourquoi mais j'étais persuadée que c'était un thriller à la sauce "suspens psychologique", il faut bien avouer que le quatrième de couverture donne cette impression.

Et bien, au final, ce n'était pas un thriller (enfin moi, je ne le classe pas dans cette catégorie !) et pourtant je ne regrette en rien ma lecture ! Une belle découverte que ton histoire. Merci d'ailleurs à Babeth Rollin de me l'avoir fait découvrir !
Pas un thriller donc, mais question suspens et psychologie, là j'ai été servie.

Ton histoire, c'est celle d'une femme, provinciale, mariée et mère de deux enfants (enfin ils ont plus de 20 ans tout de même !). Tu fais ce que tu as à faire, tu vis ta vie ... par habitude. Que ce soit ton rôle de mère de, de femme de , de belle-fille/sœur de, ... Tu satures et pour espérer dénouer tout ça, tu vas voir un psychologue. La double vie commence ...
Et là, j'ai commencé à retenir ma respiration, à chaque page. Pour arriver à cette fin que je voyais arriver ... Mais pas comme ça.
Tout commence avec ton retour de l'hôpital, où tu repenses à tout ce qui s'est passé pour en arriver là ...

Cette histoire de double vie, pourrait arriver à beaucoup d'entre nous (mon chéri, si tu me lis, tout va bien !!!!) mais pour toi Lili, elle a été une révélation, et pourtant ta perte pour certains. Tout dépend du point de vue où l'on se place en découvrant ton histoire. Tu as fais des choix. Bons ou mauvais, ce sont les tiens. Et l'on peut se demander quels auraient été les nôtres.

Cela a été une belle découverte que ce livre. On se pose des questions, sur Lili, son rôle de femme, de mère, ... Tout cela servi par une écriture très juste, des phrases courtes, un rythme parfois lent parfois soutenu et une ambiance parfois limite oppressante. Ce livre m'a "parlé" et je vous le conseille.

Ma note : 4/5


2 commentaires:

  1. Une jolie découverte, au hasard de la blogosphère ! Babeth Rollin cherche un éditeur, alors si cela peut lui donner un petit coup de pouce ...

    RépondreSupprimer